Papiers par auteur:
Rechercher par mots clés
Tous les papiers techniques

For more information on our technical papers

Catégories :

Interférences électriques dans les structures souterraines

Publié: 20001101
Auteur(s): Robert Gummow

L’interférence peut être définie comme étant toute perturbation électrique agissant sur une structure et causée par un courant vagabond. Dans ce contexte, « vagabond » désigne un courant dont la trajectoire est involontaire, bien qu’il soit reconnu que le courant prendra toutes les trajectoires disponibles en proportion inverse à la résistance relative de chaque trajectoire disponible.

La corrosion résultant de l’interférence d’un système de transport en commun à courant continu a tout d’abord été signalée par Stone & Forbes en 1894, six ans seulement après le début des activités du système de transport en commun. Leur article était intitulé « Électrolyse des conduites d’eau » et le terme « électrolyse » s’est implanté pour indiquer le degré de corrosion causé par un courant vagabond sur une structure souterraine. Les comités régionaux des représentants des installations souterraines des services publics qui ont été formés pour discuter des problèmes d’interférences électriques mutuelles sont appelés « comités d’électrolyse ».

Une source de courant vagabond est tout système de courant alternatif ou continu qui est mis à la terre ou qui utilise la terre comme trajet pour le courant. Cela inclut les systèmes d’alimentation alternatifs ou continus, les systèmes de protection cathodique, les systèmes de transport en commun électrifiés et les courants telluriques causés par l’interaction des particules solaires sur le champ magnétique terrestre.

pour en savoir plus